Première rencontre avec les beaux-parents : 12 conseils!

Je vous donne le contexte : vous êtes prêt pour une relation sérieuse et avez trouvé une fille ou l’homme qui vous correspond. Vous l’avez séduite ou êtes en train de la séduire (parce que oui, cette rencontre peut arriver avant ou après l’officialisation de votre relation) et elle décide de vous présenter à son entourage.

Cette rencontre est importante car ils auront un rôle à jouer dans l’avenir de votre couple.

Préambule

Donc au moment où l’idée de rencontrer vos beaux-parents et sa famille arrive sur la table, votre réflexe doit être de vous dire, qu’ils vont être surpris de voir à quel point vous êtes quelqu’un de bien, pour les encourager à vous recommander/légitimer auprès de votre (futur) partenaire.

Cet article va traiter de la première rencontre avec les parents de votre copain / copine. D’entrée on oublie les clichés sur les beaux-parents ! Restez ouverts.

Vous rencontrez les parents de votre copine, une fille adorable que vous avez sélectionné et non le couple Thénardiers.

Voici 12 conseils pour faire en sorte que vos relations avec les beaux-parents partent du bon pied. Le 10 ème est probablement le plus important.

Première rencontre avec beaux parents

1. Se préparer

À l’instar d’un rendez-vous à l’écart (rencart) vous devez être préparés pour rencontrer pour la première fois vos beaux parents ou futures beaux parents.

La première chose c’est de vérifier vos réseaux sociaux. Ce sont les premières infos qui paraîtront sur vous donc faites en sorte que l’affichage de votre profil ne soit visible que par vos amis. Vérifiez également le contenu. Les publications qu’ils verront leur donneront un aperçu de la personne que vous êtes.

La seconde chose c’est de poser des questions à votre partenaire au préalable sur sa famille, ses parents et ses frères et sœurs. 

Ce point vous permettra de partir avec quelques coups d’avance et de gagner des points avant même le premier contact.

2. La tenue

Pour ce rendez-vous avec les beaux parents, on s’habille en fonction du contexte, du temps bien sûr et surtout avec des vêtements à sa taille.

Inutile d’en faire trop pour le choix de votre tenue : un gilet, une chemise, un pantalon (mais pas de jean), des baskets ou chaussures en fonction de votre âge et de vos habitudes. C’est l’idéal pour moi.

Si vous avez un style particulier, essayez de trouver la version la plus « sérieuse » de votre style.

Comme lors d’un premier rendez-vous avec une femme, pas de costume 3 pièces!

N’ayez pas l’air non plus d’une racaille ou trop rebelle. S’ils vous rencontrent pour la première fois c’est pour savoir qui partage sa vie car vous allez avoir une influence sur elle.

Donc s’ils pensent que vous pourriez exercer une influence néfaste sur elle, ils le lui feront savoir. Votre apparence en est un indicateur, et oui on juge toujours par l’apparence en premier.

3. Le trio sourire, politesse et ponctualité

Rencontrer la famille de ma copine

Le fait d’être souriant vous permettra de gagner plus facilement la sympathie de vos beaux-parents lors de la première rencontre.

Souriant ne veut pas dire glousser à chaque phrase prononcée par la personne en face de vous. Ne riez que si c’est drôle et à défaut faites un sourire poli. Vous n’êtes pas une groupie et les parfois les beaux-pères essaient d’être drôles mais ne le sont pas…

Par conséquent on se contentera juste d’un sourire poli pour ne pas le vexer.

La politesse justement parlons-en.

N’oubliez pas de dire bonjour, s’il vous plaît, merci (c’est loin d’être une évidence en 2018) ; de vous laver les mains en sortant des toilettes et si vous passez à table et de dire au revoir en partant.

D’ailleurs ce sera à vous de prendre l’initiative de partir, si vous avez été invité, car ils ne vous mettront pas à la porte… Mais bon n’abusez pas.

À l’inverse ne les mettez pas à la porte si vous les invitez. Attendez qu’ils prennent la décision, même si parfois c’est long et que tout le monde ne comprend pas le coup des bâillements…

Ce sont les mêmes principes de séduction, qu’il faut appliquer dans la vie de tous les jours et dans ce cas avec la famille de notre partenaire.

4. Critiquer son partenaire

Déjà vu et vécu. Deux cas courants dans cette situation.

  • Le premier cas consiste à se ranger dans le camp de l’autre (beaux parents, frères, sœurs, amis), qui vanne sans arrêt l’élue de notre cœur et avec elle a des rapports plus ou moins conflictuels du fait de ces railleries, dans le but de mieux se faire aimer.

Alors ça, c’est une erreur grossière qui va vous retomber dessus. On rigole ensemble ou on ne rigole pas. On ne rit pas de sa copine. C’est aussi déplacé que de la critiquer.

  • Le deuxième cas c’est de faire des critiques qui sous-entendraient qu’elle a été mal éduquée (genre le lavage des mains).

Vous pourrez lui en parler directement lors du débrief qui suivra la rencontre mais pas devant tout le monde. Sauf si votre projet c’est de mettre tout le monde mal à l’aise…

5. Éviter de parler de choses intimes

« Votre fille est très habile de ses mains, y compris dans la chambre ».

Je l’ai déjà entendu et la personne qui l’a dit a vécu dans une famille dite « libérée ». Ça se veut un compliment pour ceux qui le disent, mais le truc c’est que les parents n’ont pas à le savoir.

Et tiens puisqu’on y est, ne vous sentez pas obligé de rester collé à votre copine en permanence, bras dessus/bras dessous, pour tenter de démontrer quoi que ce soit.

Je ferais un article dessus un jour pour vous expliquer l’absurdité de ce comportement passé 20 ans.

Le pire c’est de commencer à s’embrasser devant les beaux parents ! Un peu de tenue voyons… C’est le genre de choses qui agace nombre de gens et qui peut mettre mal à l’aise.

6. Observer son rapport avec ses parents

D’abord vous allez voir comment votre partenaire se comporte lorsqu’il est familier avec quelqu’un.

Si votre copine est adorable et mielleuse parce que vous venez de vous rencontrer, mais passé ce moment comment est-elle au quotidien ?

Vous allez avoir des éléments de réponses lors de ces rencontres et parfois ça ne va pas vous plaire.

Pourquoi c’est important ? Car elle finira par se comporter avec vous comme avec eux.

Ce qui m’amène à dire qu’il faudra mettre les choses au clair très vite, sous peine par exemple qu’elle vous parle mal ou qu’elle vous insulte en vous disant que tout ça c’est normal (normal pour elle, puisque c’est dans cet environnement qu’elle a vécu). « Pas avec moi, point », à vous de vous montrer ferme.

Autre chose à observer:

  • Est-ce qu’elle a coupé le cordon avec ses parents ?
  • Est-ce qu’ils seront intrusifs ?
  • Est-ce qu’elle sait leur dire non ?

Vous êtes là aussi pour prévenir les futurs problèmes qui pourraient arriver avec votre copine ou avec votre copain, c’est valable dans les deux sens.

7. Parler avec les beaux-parents

Vous l’avez déjà séduit votre partenaire s’il vous présente à son entourage, ses parents ou ses frères et sœurs. À vous de découvrir son entourage familial pour mieux la cerner et la comprendre.

Lorsque vous êtes avec lui c’est « aussi avec sa famille » (attention à ne pas mal interpréter), car elle a des attaches et une histoire.

Donc pensez à ne pas parler uniquement à votre copine / copain et à bien regarder tout le monde lorsque vous vous exprimez.

À l’instar du point précédent où je vous disais qu’il faut prévenir les problèmes, ça vous permettra de bien définir avec votre compagne leur champ d’action et leurs limites (sauf si vous voulez les voir débarquer chez vous n’importe quand et dire adieu à votre intimité). 

C’est aussi intéressant de communiquer avec les beaux parents pour comprendre où vous avez atterri, connaître leur mentalité, leur culture. Donc pour toutes ces raisons, vous devez parler avec eux.

8. Prendre la conversation en main

C’est le meilleur moyen d’éviter de vous faire arroser de questions. Il est normal que les parents vous en posent, car votre copine ou votre copain est quelqu’un d’important pour eux.

Lorsque les beaux parents le feront, répondez et reprenez la conversation en main. N’hésitez pas à poser des questions sur vos objectifs (du point précédent), sur le sujet en cours ou sur leur sujet préféré (eux!) : 

  • Que faites-vous ?
  • Comment vous êtes vous rencontrés avec votre mari ?
  • J’aime la décoration (si c’est le cas), c’est vous qui avez choisi ces couleurs ?  

Bien sûr et comme toujours dans ce genre de situations, on évite les sujets clivants (politique, religion, etc).

Et lorsque vous répondez à un argument évitez le « non vous avez tort, c’est… ». L’ego est très présent dans ce genre de situation et vous avez probablement 20 ans de moins que les beaux parents, alors faites preuve d’humilité dans vos réponses.

L’idée ce serait plutôt dire « je comprends ce que vous dites, en ce qui me concerne je pense que… ». Vous aurez l’air moins arrogant et plus intéressant car vous avez un point de vue que vous n’essayez pas d’imposer.

Prenez en main, présentez vos opinions sans imposer et laissez-les s’exprimer sans les juger.

9. Ne rien refuser sauf contre votre santé ou votre religion

Refuser catégoriquement sans avoir fait l’effort d’essayer pourrait être mal vu surtout dans le cas de la gastronomie.

Si votre future belle-mère a pris la peine de préparer un repas ou un dessert alors vous ne pouvez pas le refuser.

Oui les gens se donnent du mal pour cuisiner et organiser, alors un petit effort c’est pour la bonne cause. Juste pour cette fois au moins… Vous pourriez être surpris!

10. Ne soyez pas naturel

Rencontrer sa belle mère

Je vais rencontrer les parents de ma copine mais j’ai tendance à naturellement trop parler, à roter sans mettre votre main devant votre bouche, à être familier avec tout le monde, à raconter des blagues salaces dès que possible ?

Vous gardez ça pour chez vous. Ou votre partenaire viendra vous dire après le rendez-vous que vous prenez trop confiance au goût de leurs parents.

Irrespectueux, mal éduqué ou insociable pourraient être aussi des adjectifs qui vous seront affublés. Le naturel (à différencier de spontané) c’est pour les cons et losers. C’est bien quand on est tout seul chez soi, mais au-delà c’est à mettre à la poubelle.

Dans ce genre de situations (rencontres avec les beaux-parents, avec une cible, entretien d’embauche, vente à un client, etc) il faut suivre les codes sociaux et les conseils comme décrit sur https://www.meesweet.fr

Le « Venez comme vous êtes » de Mcdo, c’est pour que tous les groupes sociaux sans distinction viennent dépenser leur argent dans cette enseigne, ça a du sens dans ce contexte… Mais sinon non, vous ne mettez pas vos pieds avec vos chaussures sur la table, d’ailleurs vous les enlevez en entrant dans l’appartement, et puis vous vous montrez sociable.

Si votre belle-mère se présente chez vous et commence à refaire l’organisation des placards car c’est naturel chez elle, vous trouveriez ça normal ? Non ce n’est pas normal, il faut savoir se tenir et garder son naturel pour chez soi.

Vous n’avez qu’une seule opportunité de faire une bonne première impression avec les beaux parents, alors soyez au top comme d’habitude.

11. Rester en dehors des conflits

Si des points de désaccords apparaissent pendant la rencontre entre votre copine ou votre copain et ses parents, restez en dehors de la conversation.

C’est dans votre naturel d’intervenir ? Alors relisez le point précédent !

Si vous êtes la cause du conflit, ou bien vous sentez que votre présence commence à déranger alors il est temps de leur dire au revoir et laisser les choses se calmer avant de discuter de cela avec votre partenaire.

12. Offrir un cadeau aux parents

Je vous dis oui car c’est un vecteur de générosité. Si la première rencontre avec les parents de votre copain / copine se fait dans un restaurant, vous pouvez très bien inviter tout le monde. C’est un cadeau en soi.

Si vous êtes invité chez eux, vous pouvez très bien amener un petit cadeau, voici une liste de quelques exemples. Maintenant être généreux se montre par bien d’autres côtés que l’argent. L’écoute, le partage, l’effort sont liés à la générosité.

Gardez en tête que la relation va se faire petit à petit. Demandez un petit débrief à votre copine. N’hésitez pas à leur proposer une sortie en rapport avec une discussion que vous avez eu, pour développer et entretenir vos bons rapports.

Je vous invite à raconter dans les commentaires vos expériences avec vos beaux-parents (actuels ou passés) et les problèmes rencontrés.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *