Comment rompre et dire que c’est fini sans faire de mal ?

La question de savoir comment rompre est un sujet difficile et complexe qu’on va essayer d’analyser.

Ceci pour vous aider à agir dans le meilleur intérêt de tous. Commençons déjà par dire qu’il n’y a pas de façon idéale pour rompre ou de quitter son copain ou sa copine.

Une rupture consiste pour une personne à retirer de manière permanente son amour et son attention à une personne (homme ou femme), considérée jusque-là comme un point très important de son existence. 

Une rupture n’est jamais décidée conjointement. Elle est voulue par l’un des deux membres qui forme le couple, et acceptée ou non par l’autre.

Mais l’ego de ne pas être la personne rejetée pousse les gens à dire qu’ils l’ont décidé ensemble. Être dans la situation où une personne vous rejette est assez mal vécu par tout le monde. Car elle nous oblige à nous remettre en question et à accepter que les choses ne soient plus jamais comme avant.

En considérant cette définition et ce qu’elle implique, vous comprenez d’emblée qu’aucune façon de dire que c’est fini à sa copine ou à son copain n’est bonne. Nous serons simplement dans du « moins pire » qui fait le moins mal. Mais on va voir qu’on peut faire ce que j’appelle des ruptures « propres ».

Pourquoi rompre ?

Pourquoi rompre avec sa copine

Avant de prendre toute décision, demandez-vous pourquoi et comment rompre avec sa copine ou son copain ?

Je considère qu’une rupture « propre » devrait être calquée sur le modèle d’un licenciement professionnel.

Ceci dans le but d’éviter qu’une rupture soit trop brutale car inattendue.

Dire à sa copine que c’est fini ne vient jamais sans raison, il y a toujours un problème sous-jacent qui doit être discuté avant de décider la rupture.

Quand vous rencontrez un problème relationnel avec votre copine, ne le gardez pas pour vous : parlez-en avec elle en espérant un changement de sa part.

Et si le problème revient quelque temps plus tard, parlez-en encore une fois avec elle. On met tous du temps avant d’intégrer certains changements donc soyez patients et indulgents.

Une fois, deux fois, trois fois le même problème… Après ça, et au bout d’un certain temps il faut que vous compreniez que les choses ne changeront pas.

Même chose pour les femmes, si votre partenaire parle souvent à d’autres femmes sur les sites de rencontre par exemple, prenez le temps de discuter avec lui une ou deux fois avant de lui dire que vous voulez mettre fin à votre relation, si vous n’êtes pas à l’aise avec la situation.

Ce n’est ni bien ni mal, c’est juste que vous n’êtes peut-être pas avec la personne qui vous convient. Selon le degré du problème, bien sûr (car certains problèmes ne justifient pas une rupture) il va falloir arrêter les frais.

À ce moment-là vous allez mettre fin à la relation en expliquant pourquoi c’est fini entre vous et ce que vous lui reprochez.

Donc même si ça va lui faire mal, elle était prévenue. Vous lui aviez donné la possibilité de s’expliquer et de corriger le tir… Elle n’est pas prise en traître et vous avez rompu de manière claire et précise, au motif de quelque chose dont vous avez parlé à plusieurs reprises mais qui n’a pas changé.

Dire que c’est fini est parfois difficile

Ce qu’on vient de voir, c’est dans « le meilleur des cas ». Dans certaines situations il est plus difficile de rompre avec sa copine ou son copain.

Si votre femme vous a trompé, qu’elle a vidé votre argent en banque ou qu’elle a commis un acte que vous estimez contraire aux bonnes mœurs (elle a menacé votre mère par exemple…), il est fort possible que cette situation vous mette dans une colère telle qu’une rupture « propre » va s’avérer difficile tant elle a outrepassé la ligne rouge… 

Essayez autant que possible de rester courtois sans faire de mal mais d’être sec dans vos réponses. « Oui », « non », « je ne sais pas ».

Rompre le plus tôt possible et dire que c’est fini de façon claire, et s’il y a des détails à régler sur votre appartement etc, soyez le plus court possible.

Essayez de régler d’autres détails plus tard ou par des intermédiaires, le temps que la situation se calme. 

C’est d’autant plus important si vous avez eu des enfants avec elle, car il faudra gérer l’après-rupture, donc réfléchissez bien aux conséquences de rompre cette relation avant de dire que c’est fini.

Que faire après la rupture ?

Comment faire après rupture

Cessez toutes communications ! J’insiste sur ce point, car c’est souvent là que ça devient malsain.

Vous avez brisé le cœur d’une personne, femme ou d’un homme après lui avoir dit que c’est fini (a raison ou à tort, là n’est pas la question) et elle entre dans une phase ou elle va devoir se reconstruire pour avancer dans la vie.

Car même si vous avez considéré qu’elle n’était pas faite pour vous, elle a le droit de trouver quelqu’un d’autre et de vivre une vie heureuse !

En conséquence, et si vous le pensez vraiment, ne lui écrivez pas pour lui demander comment elle va et faire comme si vous étiez de bons amis, car non seulement ce n’est pas le cas mais en plus, elle a besoin de temps pour accepter la situation. Parler à son ex ne fera que la perturber davantage et fera plus mal qu’autre chose.

Et si c’était une rupture difficile ?

Si la rupture a été orageuse, même principe, rompez le contact momentanément pendant quelques temps.

Et si elle vous écrit pour s’excuser ou vous accuser, ne lui répondez pas autant que possible ! 

Elle essaiera sûrement de vous récupérer et vous devez refuser de lui parler quoi qu’il arrive. Vous déciderez de vous-même un peu plus tard, si vous souhaitez vous remettre avec elle ou non.

N’allez pas non plus dire de mal de cette femme, qui a partagé votre vie, autour de vous.

Quel que soit ce qu’elle a fait! Inutile de l’enfoncer ou de vouloir tirer votre épingle du jeu si vous êtes victime d’une tromperie par exemple. Restez droit dans vos bottes, car vous n’avez rien fait qui a mis fin à la relation.

En cas de motif moins grave, pensez au fait que cette rupture est peut-être passagère et que vous allez peut-être vous remettre avec elle.

Après avoir vendu à vos amis qu’elle était le diable, et exigé d’eux qu’ils vous soutiennent, vous allez leur demander de l’aimer à nouveau ?

Les erreurs à éviter en cas de rupture amoureuse

  • Il est important pour la suite de votre parcours, d’éviter de rompre de façon horrible.

On peut mettre ce qu’on veut derrière cet adjectif donc je vais préciser : l’insulter, la jeter violemment de chez vous à 2h du matin, lui dire des choses volontairement blessantes, etc.

Ce sont des choses que vous devez éviter au maximum. Car non seulement vous risquez de lui faire mal, mais en plus votre réputation risque d’en prendre un coup.

Expliquez-lui simplement que c’est fini sans lui faire mal, de façon calme et claire.

  • Évitez aussi « les plans ruptures ». Ce sont ces plans que vous imaginez pour lui faire accepter la rupture plus facilement.

Exemple : vous rendre insupportable et provoquer des disputes très régulièrement pour provoquer une rupture. Non seulement c’est lâche, car vous ne donnez pas les vrais motifs de la rupture, mais en plus certains plans peuvent vous faire passer pour un crétin fini voire détruire votre désormais ex.

Il y a quelques années, pour me débarrasser de filles qui ne me plaisaient pas après 2-3 semaines, je leur disais que j’étais amoureux (oui, on fait tous des erreurs moi le premier).

Effectivement ça marchait, mais derrière je passais pour un pauvre mec désespéré. Et c’est ce qu’elles devaient raconter à leurs amies… Donc ça m’a permis de comprendre que la franchise était la meilleure chose à faire dans les ruptures. Cependant il faut prendre des pincettes avec l’honnêteté.

Comment lui dire que c’est fini : exemples

Exemples pour dire que c'est fini

Comment lui dire que c’est fini sans lui faire de mal, les phrases clichées pour rompre existent car ils permettent de rassurer les personnes larguées, sur le fait qu’elles n’ont aucun problème.

Car l’honnêteté c’est bien tant que vous ne faites pas souffrir plus que de raison quelqu’un que vous avez désiré par le passé.

Si par exemple, vous êtes attaché à la forme physique initiale de votre conjointe, et qu’en 6 mois elle prend 17 kilos (hors maladie)… En admettant que c’est ce motif qui vous incite à rompre avec elle, vous pouvez difficile lui dire « restons-en là parce que je te trouve dégoûtante avec tes kilos en trop et ça ne me fait plus bander ».

Est-il vraiment nécessaire de lui dire ça, même si c’est ce que vous pensez ?

Mettez-y les formes. Les imbéciles qui vous disent que vous devez parler aux gens comme dans l’exemple, sont des personnes qui sont adeptes de l’agressivité verbale, tout en pensant que ce sont les autres qui sont trop faibles pour accepter leurs mots. « Ce n’est pas de ma faute si je suis honnête et qu’ils sont hypocrites en n’acceptant pas la vérité ».

Il y a une façon de parler pour exposer ses opinions et pour ne pas blesser ou faire du mal, surtout quand ça touche des sujets sensibles comme l’amour propre des gens en cas de rupture amoureuse. Les blesser plus que de raison est irresponsable.

Voici 2 exemples pour dire c’est fini entre nous :

  • Exemple pour rompre de façon sincère : Ces derniers mois tu as pris beaucoup trop de poids. On en a parlé à plusieurs reprises mais malgré ça tu ne fais aucun effort pour reprendre ta vie en main. Je ne peux pas continuer comme ça, car ce n’est pas l’image et la personnalité qui m’ont plu quand on s’est rencontré…
  • Exemple pour rompre de façon la plus cliché : Lorsqu’on s’est rencontrés nous étions deux personnes complémentaires, mais le temps passé a montré qu’en fait nous prenons deux chemins différents et je préfère qu’on arrête là plutôt qu’on s’engage dans une relation qu’on ne pourra pas assumer par la suite. En tout cas moi je ne pourrais pas l’assumer.

Certaines vérités seront plus faciles à avouer et à accepter de cette façon pour rompre correctement sans faire de mal.

Par contre si jamais elle vous demande de lui dire clairement pourquoi c’est fini, dites le lui clairement mais toujours en cherchant à ne pas la blesser. « Clairement ? On en a déjà parlé tes kilos en trop me dérangent ». C’est tout.

Rompre et être quitté fait partie du jeu

C’est propre. Bien sûr même avec ça, elle va mal le prendre. Elle se sentira rejetée, anéantie et déprimée.

Rappelez-vous ce qu’on a dit en préambule, vous lui retirez votre amour et votre attention de manière définitive, malgré son engagement envers vous. Mais au moins, vous avez été clair et honnête sans chercher à lui faire de mal.

Maintenant si elle n’accepte pas le fait de lui dire que c’est fini, c’est qu’elle n’a pas accepté l’une des règles implicites d’une relation amoureuse : chaque partie est libre d’y mettre fin quand bon lui semble et de rompre à tout moment.

Et si on n’accepte pas cette règle, il vaut mieux rester seul car personne n’appartient à qui que ce soit.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *